X


Oublié votre mot de passe ?

Abonnez-vous

Menu Categories
Store Currency: CAD
Devise:
Le panier est vide (0)

Mosaïculture 2018

L’année passée, Muscade vous a présenté Mosaïculture 2017. Cette exposition avait été organisée dans le cadre du 150ème anniversaire du Canada. Cette année-ci, c’est à mon tour de vous présenter cette merveilleuse exposition.

Mosaïculture est une exposition d’art horticole qui se tenait à Gatineau, juste à côté de la ville d’Ottawa. Le thème de cette année était “Un voyage merveilleux.”

Mosaïculture c’est 45 oeuvres d’art composées de 115 sculptures différentes qui célèbrent la nature. En effet, ces sculptures sont couvertes de plantes de différentes textures et couleurs. Au total, plus de 5 millions de plantes ont été utilisées pour créer ces sculptures horticoles.

En coulisse, on a une équipe de 60 horticulteurs, 40 personnes spécialisées dans l’aménagement paysager et 600 bénévoles. Ça fait toute une équipe!

Le début de la promenade à travers cette exposition met en évidence les provinces et territoires du Canada ainsi que les Premières Nations. Vous pouvez donc traverser le Canada et en admirer ses différents aspects à travers les sculptures de plantes.

Deux autres belles structures qui se démarquent sont des contributions de la Chine et plus spécifiquement Beijing et Shanghai qui ont représenté des dragons et des lions.

Bien que de nombreuses sculptures étaient les mêmes que l’année précédente, ça valait la peine de retourner voir cette magnifique exposition. Il y avait des nouvelles sculptures dont l’Arbre aux oiseaux qui représentait 56 espèces d’oiseaux qui sont en voie de disparition.

L’Arbre aux oiseaux a une hauteur de 16 mètres et son poids dépasse 100 tonnes. Il a fallu utiliser environ 350 000 plantes pour couvrir toute la structure.

Toujours dans le thème des arbres, on retrouve un hommage à Frédéric Back avec “L’homme qui plantait des arbres”. C’est une oeuvre qui représente l’action positive que l’homme peut avoir sur l’environnement.

Une autre nouveauté de cette année : la ballerine. C’est une pièce mobile qui tourne sur elle-même et qui fait penser à une boîte à musique.

Malheureusement, il n’y aura pas de 3ème édition de Mosaïculture. Je suis donc très heureuse d’avoir pu retourner visiter ces gigantesques sculptures cette année-ci et de partager mes découvertes avec vous à travers ces photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *