X


Oublié votre mot de passe ?

Abonnez-vous

Menu Categories
Store Currency: CAD
Devise:
Le panier est vide (0)

Saint Patrick : faux évêque ou vrai saint?

Saint Patrick est un des trois saints patrons de l’Irlande parce que c’est lui qui a introduit la religion chrétienne dans cette île au 5ème siècle. Parmi les miracles qui lui sont attribués il y a le fait que, par la force de ses prières, il aurait chassé tous les serpents d’Irlande.

Mais peut-on vraiment croire tout ce qu’on raconte à propos de Saint Patrick?

D’abord, il faut dire que Patrick n’était pas irlandais. Il est né sur la côte ouest de la Grande Bretagne.

Image by Elionas on Pixabay

En plus, Patrick n’était pas un vrai évêque. Il était un diacre que le Pape n’avait pas élevé au rang d’évêque parce que, dans sa jeunesse, il avait commis un pêché. J’aimerais vous dire lequel, mais les détails ne sont pas connus.

Cela n’empêche pas Patrick de s’autoproclamer évêque et de partir comme missionnaire en Irlande. Mais là, la légende continue à s’écarter de la réalité.

Il n’y avait pas de serpents en Irlande. Même avant l’arrivée de Saint Patrick. À part une espèce de lézard, il n’y a aucun reptile endémique en Irlande. Certains disent qu’il faut comprendre cette légende comme une allégorie, les serpents étant un symbole du mal, ou des pratiques « païennes » du pays avant la christianisation par Saint Patrick.

Image by InspiredImages on Pixabay

Mais il y une autre légende associée à Saint Patrick : c’est celle de la feuille de trèfle. Il paraîtrait que Patrick utilisait les trois folioles de la feuille de trèfle comme symbole de la sainte trinité. Mais cette association entre le trèfle et la fête de Saint Patrick fut mentionnée pour la première fois en 1684 seulement, donc très longtemps après la mort du saint.

Ceci étant dit, mon but n’est pas de laisser les faits gâcher une belle histoire. Comme beaucoup de légendes, celles de Saint Patrick a donné lieu à des traditions qui ont leur propre raison d’être, et qui ont plus avoir avec le patriotisme irlandais qu’avec les racines religieuses de l’histoire.

Photo par Joelle

Avec ou sans trèfle, l’Irlande mérite bien son surnom d’île émeraude. Généreusement arrosé par les pluies et réchauffée par le Gulf Stream, la végétation est toujours verte. Il n’est donc pas étonnant que le vert est omniprésent dans les célébrations de la fête de Saint-Patrick : chapeaux verts, vêtements verts, et même bière verte!

Lá Fhéile Pádraig Shona! (Happy Saint Patrick’s Day!)

Image by jill111 on Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *